Rumeurs de dissolution de Gouvernement

Francois Fion à la quête du permafrost : il se lâche dans la presse et l’ambiance se refroidit.

François Fion, le guitariste du band Gouvernement, n’a pas de mots assez durs à l’encontre de Nick Sarkozy, le chanteur superstar au magnétisme sulfureux et aux frasques bien connues du public qui commence à effrayer même ses propres sidemen.

« Yen a marre de Nick. Il nous a tout fait : se pointer en retard aux répètes sans son instrument, complètement raide, accompagné de ses potes du Medef qui branchent nos meufs et nous demandent de jouer du Johnny, ça fout les boules au band et le public nous lâche ! « 

francoisfion.jpg
François Fion, le shredder de Gouvernement

« Bien sur, c’était l’idée, d’insulter un peu le public, de déconner quoi, mais là, il y va trop fort, ça devient ingérable, je veux dire même Balkany, qui est pourtant un des plus sévères du moshpit, le mec à ne pas avoir devant soi pendant le pogo de « Karsherite » le trouve trop destroy. » poursuit François en descendant une pentatonique mineure et sa canette de Kro.

« On a tapé le bœuf un quart d’heure sur une reprise du discours de Dakar de Nick mais l’esprit n’y était plus. La gouache s’était diluée dans une lassitude bien palpable. Ça craint pas mal pour eux, ça sent le split ! ». déclare Phil X de Les Intouchables.

Aujourd’hui, même le manager de Gouvernement, Patrick Devedjan, se plaint chez Fogiel de ce que le groupe n’est plus « en tête des téléchargements sur iTunes ».

Serge Pissenskate

Publicités