UMP : ambiance au serrage de coudes

Fausses notes à l’UMP.

« Ce bâtard d’Alan, sous prétexte qu’il a featuré au dernier gala de la SACEM avec les chevelus de MoDem – le genre de groupe de hard FM qui fait du rap et qu’écoute ta mère – lâche les potes du posse au pire moment où ce qu’il y a des embrouilles. »

“Dédé” Santiny

« Dédé » Santiny au dernier barbecue de l’UMP

C’est dans le saint des saints, l’équipe de roadies de la tournée de Gouvernement, qu’on trouve les éléments les plus remontés contre Alan Juppe, après ce qu’il est convenu d’appeller l’affaire Rolling Stone. Rappel, Le leader de Bordoz, au cours d’une interview exclusive à Rolling Stone France, balance tous azimuts à propos du festival de Pau : « Je souhaite un super show à Francis (Francis Bayroo, le chanteur de MODEM – NDLR) à Pau et si j’étais un des kids de Pau je le kifferai mortel, d’abord parce que j’apprécie beaucoup son stylie, même si on s’est parfois embrouillés pour des plans gonzesse, et aussi même si sa technique vocale actuelle me parait parfois un peu confuse »

Ouch. Ca m’aurait pas plu. Surtout quand on sait l’hostilité affichée par le chanteur de Gouvernement envers le leader de MoDem, Francis Bayroo. Pas étonnant que Dédé (notre photo) soit si remonté : On a du censurer un brin les propos du Roadie-mascotte de l’UMP tant il avait de fleurs vénéneuses dans son langage très heu.. « libéral », dirons-nous.

Dans le road-crew de la tournée municipale de Gouvernement, l’ambiance est au serrage de coude. Toute la sphère du grind réformiste est en ébullition : Gouvernement, Défense Nationale, mais aussi les allumés ultra-bruitistes de Identité, Wam bam (le groupe de MAM) Bref, tout l’UMP (Underground Massive Posse – prononcer « possy ») cherche Alan pour lui mettre un coup de genou. « Extreme-center » Le split CD Gouvernement versus MODEM de 2006 est déjà collector sur EBay.

C’est dans cette ambiance délétère que le groupe favori des kids français
entre en studio pour un album que tout le monde attend au tournant.

Publicités