The Pain sur les ondes

Depuis le début des violences urbaines, JMLP, le leader de The Pain était resté discret. Dimanche soir, il était l’invité de RTL.

Interrogé sur la crise dans les banlieues, le chanteur de The Pain a affirmé que les « émeutes » sont « un incident graaaaaaaaave, qui va se répéter », mais qui « n’est pas l’essenssssssssssssssiel ».

thepain.jpg
JMLP, Le leader de The Pain

« Cela vient du problème des extra-terrestres narabes venant de planètes proches de la Terre, mais qu’on voit paaaaaaaaas. Nous ne savions pas bien s’ils étaient caché derrière Pluton ou la ceinture d’astéroïdes autour du soleil « , a-t-il déclaré. « Le public est averti qu’il y a un problème dans notre supersphère qu’on lui a caché durant des éons-lumière », a-t-il ajouté.

Interrogé sur la mesure des chansons de Gouvernement pour ramener le beam, le leader de The Pain les a qualifiées de « mélodiquement très insuffisante », déclarant qu’il faudrait « des lasers à rayon gamma ». Partisan de « perpétuer la transe tant qu’il y aura menace », il a exprimé sa rage au micro sur la scène de RTL.
Mais le chanteur de The Pain a déploré qu’on n’aille « pas beaucoup au contact du public ». Il a évoqué le sentiment de « peur » de Gouvernement qui est, selon lui, « inhibé artistiquement » et la crainte d’une « bavure du service d’ordre ».

« Un déséquilibre qui peut déboucher sur le vol de nos précieux fluides corporels« 

Estimant que cette situation révèle « un déséquilibre tel qu’il peut déboucher sur le vol de nos précieux fluides corporels », le leader de The Pain s’en est pris avec véhémence à Nick President Sarkozy, soulignant que les extra-terrestres qui « vont devenir des terroristes et des bandits  » sont « les enfants de Chirax ( ex combo de psychobilly qui a influencé toute une génération ndlr) ». Il a qualifié le chanteur de Gouvernement de « principal responsable de la décadence du style grind/thrash Metal ».

En revanche, JMLP, le chanteur de The Pain a affirmé qu’il n’est pas « de ceux qui vont chercher des poux dans la tête de Nick Sarkozy, il me foutrait un coup de coude ». « Enfin, s’il réussit, bravo, mais je ne le crois pas », brave-t-il.

« Le fait que certains fans de The Pain trouvent Sarkozy sympathique ne les empêchera pas de venir à mes concerts », car « l’original vaut mieux que la copie », a-t-il assuré.

Il a ironisé sur le bassiste/chanteur de MPF, Phil de V ( groupe de musique bruitiste), qui « de manière assez caricaturale, singe ses positions de bas de manche et ses postures de scène ». « On l’appelle Duplicator ».

Nino Mouskouri

Publicités