Nick Sarkozy en colère pulvérise une suite présidentielle

Nick President Sarkozy a saccagé la suite présidentielle du palace qu’il occupait jeudi en tournée au cours d’une colère cyclopéenne. Les dégâts sont estimés à plusieurs dizaines de milliers d’euros.

Le directeur artistique de UMP et le président du label sont pour le leader du grind-réformiste soit « des manchots congénitaux », soit « des malfaisants plus ou moins inconscients qui, pour se faire remarquer, ne cessent de dégoiser à tort et à travers ».

La chambre de Nick avant son passage.

Qu’ils aient réécrit à plusieurs reprises les lumineuses paroles présidentielles des couplets du titre 35 heures l’a rendu particulièrement incontrôlable. Un crime de lèse-majesté et de mauvais goût en général selon Nick President Sarkozy qui a pulverisé une salle-de-bain avec jacuzzi à coup d’extincteur d’incendie, pris de rage lorsqu’il comprend que ces deux-là pour attirer les sunlights sur leurs « petits egos de cloportes » mettent en danger l’opération de reconquête du public.

Car Nick President en est persuadé, la dégringolade des ventes de mp3 sur le net est terminée. La remontée est en route ! Et pour ne pas la stopper, il faut, notamment composer de nouvelles litanies saturées pour envoyer les kids sur Sirius.

Le directeur du Palace a décidé de ne pas porter plainte.

Jean-Mireille Montmorency

Publicités