Rama, Rama, Rama, Rama cameleon

« Les musicos feront tout qu’est ce que je dis ! Putain, c’est moi le songwriter de ce bloody band ! « , avait aboyé Nick President Sarkozy complètement speedé l’été dernier. Il semble que le message n’ait pas été bien entendu par Rama Yade, la sulfureuse choriste/danseuse du band Gouvernement qui continue à faire band apart (groupe dans son coin ndlr).

Car le leader charismatique du grind réformiste hexagonal commence à se lasser des « sorties » de Rama lors des séances en studios de répétition.  » Elle se casse en plein milieu d’un morceau pour aller causer avec des crevards de rockers alternatifs devant la machine à café « .  Une « dirty behaviour (indiscipline ndlr) » qui pourrait lui coûter son poste dans Gouvernement.

rama_yade
Rama, la choriste rebelle du grind réformiste

«Gouvernement n’est pas un joyeux happening où chacun ap­porte son pétard et sa liberté. C’est une machine à gros son pour faire des gros sous !» a lâché Chris Larcher, le manager du band préféré des grolandais.

Dans l’ensemble la Prod’ se fâche tout rouge devant les caprices de la petite black que le public trouve pourtant « la plus sexy de Gouvernement » et Nick President se chope « les méchantes bad glandes » devant les caprices de celle qui refusa entre autres de soutenir la programmation du groupe de Fuck métal de John President Sarkozy, le fils de Nick, au festival  » Haut de Scène ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s