Un sondage dans le vent

Un sondage réalisé du 9 au 19 décembre, selon la méthode des quotas laitiers, auprès d’un échantillon national de 1.500 personnes représentatif de la population grolandaise âgée de 18 ans et plus interrogées entre 3 et 4 h du matin par téléphone fixe et mobile par des étudiants, des pauvres et d’anciens intermittents du spectacle, fait état de la dégradation générale du système grolitique.

Un sondé plein de défiance quant à son avenir

En effet, 67% des sondés n’ont confiance ni en la Dauche, ni en la Doigte, ni en rien d’autre en général pour gouverner le pulse dans le pays, selon cette étude. En résumé, les audités seraient incapables de choisir la musique qu’ils voudraient entendre. Ce déficit de la volition, bien connu des spécialistes, des dictateurs et de quelques publicitaires   présente l’avantage d’abolir une grande partie de la souffrance animale à vivre comme une bête.

Hebert George Orwells

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s