Arts : la rue est à tous

Au moins 62 spectacles pyrotechniques ont été improvisés sur des Distributeur d’Agence Bancaire – un record historique – qui a été enregistré en 2009, selon la police des Affaires et de l’industrie culturelles.

Des statistiques, portant sur des performances  réalisées « à chaud » entre janvier et septembre 2009, révèlent que 77 % d’entre elles l’auraient été par véhicules-béliers employées par des comédiens, souvent des gamins de la balle inconnus du grand public.

La virtuosité pyrotechnique des street artists contemporains n'est plus à démontrer

Plus de la moitié de ces spectacles (56 %) se sont déroulées à Paris, dans le Val-d’Oise, les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne.

Le théâtre de rue retrouve ainsi une dynamique et une vitalité qui lui faisait défaut. Sans doute la période de crise économique pousse-t-elle les artistes de rue à une créativité de plus en plus débordante et torride.

Jean-Baptiste Kerosen

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s