Eduquer plus pour voyager plus

Un lycéen marocain sans-papiers de 18 ans scolarisé à Colombes (Hauts-de-Seine) a été envoyé de force en voyage linguistique dans son pays d’origine, a-t-on appris auprès du Réseau éducation sans frontières (RESF) et de la préfecture de police.

Mohamed Abourar, qui avait passé cinq ans en France pour étudier a embarqué à bord d’un avion tôt dans la matinée, selon la préfecture de police qui trouvait sa pratique de la langue arabe bien trop insuffisante et approximative.
Il n’a pas eu le temps de nous dire s’il était content de quitter ses amis, sa famille, sa fiancée et ses habitudes.
Gageons que ce silence est l’éloquence d’une grande émotion.

Edgar Novlang

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s