Science : langue de bois, langue de fer

Un nouveau concept est né. Après la langue de bois, la langue de fer. Grâce à deux chercheurs émargeant dans le Think Tank Une balle dans la fête, groupe de réflexion tourné vers l’amélioration des usages citoyens et le civisme en basse altitude, la langue de fer pourrait faire son apparition très bientôt.

Un essai en laboratoire de la langue de fer

« Il ne s’agit pas de se planter douze piercings dans l’appendice lingual, ni de fermer sa gueule à tout propos, mais tout simplement d’exprimer des lieux communs assortis de périphrases ultra-violentes mais néanmoins consensuelles dans la mesure où la cruauté verbale et la malveillance oratoire sont devenues naturelles auprès du grand public », déclare Presley Vice, conseiller en communication et initiateur du projet .
Avis donc aux spécialistes, ce nouveau modus glossandi n’étant pas à la portée de tous, il faudra attendre les premières applications industrielles à la télévision pour apprécier pleinement la portée de cette découverte.

Edgar Novlang

Publicités

2 réflexions au sujet de « Science : langue de bois, langue de fer »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s