Faut-il faire Frêche de tout bois ?

L’émission politique « Action discrète » de Taval+ a dépêché ses équipes à Montpellier après le dérapage verbal de Georges Frêche au sujet de Laurent Fabilous. Se faisant passer pour des fans du chanteur à scandale du groupe Langue Doc, le groupe de punk Oï de Frêche, ils se donnent pour principe « d’adopter sans retenue son franc-parler », la « Frêche touch ». Une première application hors laboratoire de la langue de fer peut-être un peu prématurée qui leur vaut le dépôt d’« une plainte contre X de la Lesbian & Gaypride de Montpellier et du Collectif contre l’homophobie. »
La question se pose ainsi :  faut-il faire Frêche de tout bois ? Ou bien l’inverse ?

Jean-Baptiste Kerozen

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s