La bombe d’Ukraine

The Ukrain girls really knock me out chantaient Les Beatles  ( ex quarteron d’hommes politiques britanniques particulièrement populaires ) dans Back in the USSR. Ils avaient la vertu des grands visionnaires.

Ioulia Timochenko, petite bombe atomique ukrainienne, risque de faire le prochain boum de l’été. En lice, dans les charts, avec Viktor Ianoukovitch, le batteur qui casse le plus de baguettes au monde sur la tête des journalistes de rock, Ioulia a saisi la justice de son pays pour des fraudes sur le classement de son groupe, Ioulia and the jolies choses. La chanteuse tressée et stressée s’estime spoliée de sa pole position dans les classements des radios ukrainiennes et dénonce des tricheries dans leur fonctionnement.

Ioulia, dans A bout de souffle, version Ukrainienne

Nino Mouskouri

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s