2020: les vaches grasses

En 2020, presque tous les Britanniques seront en surpoids, moi également et vous aussi. Nous serons décrit selon ce que  la langue de fer désigne savamment sous le terme de  « superboul », celle de bois sous celui de « personnes présentant une surcharge pondérale », tandis que la langue commune utilisera encore le bon vieux « gros ».

Gros vu de loin ( détail au téléobjectif )

Mais la balle se trouve en vérité dans notre camp. Car lorsque nous serons tous devenus  gros, alors nous ne le serons plus dans la mesure où « presque  » tout le monde le sera. Le nom que nous donnons aux gens et à leurs tailles se sera déplacé vers une autre échelle, une autre dimension normative.
C’est en cela que cette information relève donc d’un non-évènement, puisque c’est  nous qui déciderons comment les maigres souffriront de « sous-charge pondérale » et comment nous devrons les plaindre.
Enfin, dans la mesure où nous serons devenus les plus nombreux, nous pourrons même lancer de nouveaux magazines avec des experts dedans qui iront proposer aux retardataires de se faire du souci et de suivre des régimes pour prendre du poids.

Philippe K.Bite

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s