Le marché du disque en mutation

Nick president Sarkozy abandonne son look de rocker pour s’acheter une respectabilité depuis qu’il veut se lancer dans la production, avec le rachat de Conseil Constitutionnel, le label indépendant désormais totalement aux mains de l’UMP (Underground massive Posse).

De fait, on le voit partout en train de faire la promo de ces prochaines réalisations en costume de businessman à la conquête d’un public plus large.

Nick president Sarkozy en quête de nouvelles parts de marché s'adresse à un fan de Benjamin Biolay et de Bénabar

Alain Plassarisk

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s