L’e-dito de Truman Condom(e)

Le Rock c’est fini et la java c’est pareil, n’en déplaise au philosophe Michel Sardou ! La musique ne se vend plus et c’est tant mieux : j’ai toujours détesté ça. On l’écoute encore par ennui ou, en vertu d’une antique tradition populaire aux fins louables d’emmerder ses parents et ses voisins. En dehors de ces survivances déliquescentes, la révolution Internet a profondément changé les coutumes et les profils de consommation. L’explosion des réseaux sociaux et du Web 2.0.4.7-9 en témoigne qui empile sereinement les cadavres de vieilles pop-star oxydées dans les placards de l’histoire.

le petit père des people

Le groupe Gouvernement refondé sous le patronyme UbU 2 s’essouffle à ce jour dans une ultime tentative désespérée de populisme  et tente en vain de focaliser le reliquat d’intérêt du public sur ses derniers vagissements. Avec pour seul résultat d’ajouter son nom à la liste des victimes du nouvel ordre numérique. Le groupe naguère au zénith qui dressait un féroce mur du son entre riches et pauvres, entre travailleurs et glandeurs, entre exclus et inclus, entre en haut et en bas, entre toi et moi, a perdu toute sa street credibility et ne fait plus trembler ni les gens, ni les murs.
Coupable, sa Web attitude qui fait résonner de rires d’enfants les cours de nos écoles maternelles. Jusqu’à mon petit neveu qui préfère à l’écoute du dernier LP, Petit Père des People, l’art de coder des interfaces Web en PHP pour vendre ses dessins d’écolier importés de Chine Populaire sur un site d’E-commerce relayé sur Facebook (lateteatoto.com).

Le monde change et il faut s’adapter. Vae Victis comme disait mon professeur de latin citant je ne sais quel autre tyran-histrion ( était-ce Néron ?) d’un monde barbare dépourvu de connexion peer-to-peer. Car ces autres Pairs de la royaumité démocrassique  de les People de Francie ainsi que se nomme la collégialité UbU2 ne font plus rêver les fans. MAM UbU, DAD UbU (ex-Nick President Sarkozy), SAD UbU, BAD UbU : autant d’identités en crise qui ne trouvent plus d’échos entre les oreilles de nos chères têtes blondes.

Truman Condom(e)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s