Welcome in Hollandie : faut-il encore écouter Nirvana ?

Alors ça y est nous venons de basculer dans une autre dimension. Ambiance shamanique pour les kids de la France qui glissent depuis les contrées boréennes, angulaires et minérales de la Sarkozie vers un continent inconnu : la Hollandie.

Quelle musique va s’élever de ces landes silencieuses ? On connaît finalement assez mal l’oeuvre de MC Holland, abasourdis que nous fûmes par les mélopées sauvages du grind rock de Nick ex-president Sarkozy. Nous allons la découvrir enfin dans toute sa plénitude.
A côté de cela, quelle que fût votre opinion sur le fond du message grind réformiste, il faut reconnaître que sur la fin Nick avait une belle voix et un phrasé qui, à lui seul, aurait pu le faire triompher au grand concert Rock Aux Présidentielles. A la radio, on aurait dit Franck Sinatra tellement c’était modulé avec soin.
J’écoutais juste la musique de sa voix, les yeux fermés, et je me sentais transporté à Las Vegas. Nick savait nous faire rêver. Cauchemarder aussi. C’était notre Tim Burton de la vraie vie à nous. Notre Beetlejuice, notre nectar de blattes à la française. On a frémi sauvage avec lui. Bientôt, tu verras, on va  le mémorialiser à la radio pour le plaisir des souvenirs. Que c’était sensationnel. Ah ma dame !  C’est pour sûr.

Ainsi, le public a choisi Francky MC Holland, et le public est un monarque dont le suffrage étant universel est sans appel.  On va l’entendre partout à présent : dans les boites de noize, à la télévisinet, dans l’intermixer;  switchés au plafond electro-transe. L’ambiance est au dancefloor relax, l’Elysée va changer sa playlist. C’est décidé. Yeah ! Bon, y’a des mesures d’austérité : on reste en régime haut tempo mais ça va groover !

lesrockuptibles.com
L’Elysée. Après le Queen’s la boite la plus trendy de la capitale change de playlist

Une autre question me tarabuste : la Hollandie, ça ressemble pas à un pays de l’Union Européenne où les kids de la France vont bleuter l’atmosphère de ronds de fumée qu’exhalent leurs bouches épaisses d’extases ravies ? Pour faire moins littéraire, demandons-nous si la Hollandie, c’est pas ce pays super cool où tout le monde fait du vélo, où il y a plein de tulipes qui dodelinent leurs drôles de têtes  dans le vent devant des moulins qui s’élèvent d’un océan d’herbe verte et grasse  ?

Sommes-nous enfin arrivés au paradis ? Ou faut-il encore écouter Nirvana ?

Bernard Bédo 

Publicités

Une réflexion au sujet de « Welcome in Hollandie : faut-il encore écouter Nirvana ? »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s