Welcome in Hollandie : faut-il encore écouter Nirvana ?

Alors ça y est nous venons de basculer dans une autre dimension. Ambiance shamanique pour les kids de la France qui glissent depuis les contrées boréennes, angulaires et minérales de la Sarkozie vers un continent inconnu : la Hollandie.

Quelle musique va s’élever de ces landes silencieuses ? On connaît finalement assez mal l’oeuvre de MC Holland, abasourdis que nous fûmes par les mélopées sauvages du grind rock de Nick ex-president Sarkozy. Nous allons la découvrir enfin dans toute sa plénitude.
A côté de cela, quelle que fût votre opinion sur le fond du message grind réformiste, il faut reconnaître que sur la fin Nick avait une belle voix et un phrasé qui, à lui seul, aurait pu le faire triompher au grand concert Rock Aux Présidentielles. A la radio, on aurait dit Franck Sinatra tellement c’était modulé avec soin.
J’écoutais juste la musique de sa voix, les yeux fermés, et je me sentais transporté à Las Vegas. Nick savait nous faire rêver. Cauchemarder aussi. C’était notre Tim Burton de la vraie vie à nous. Notre Beetlejuice, notre nectar de blattes à la française. On a frémi sauvage avec lui. Bientôt, tu verras, on va  le mémorialiser à la radio pour le plaisir des souvenirs. Que c’était sensationnel. Ah ma dame !  C’est pour sûr.

Ainsi, le public a choisi Francky MC Holland, et le public est un monarque dont le suffrage étant universel est sans appel.  On va l’entendre partout à présent : dans les boites de noize, à la télévisinet, dans l’intermixer;  switchés au plafond electro-transe. L’ambiance est au dancefloor relax, l’Elysée va changer sa playlist. C’est décidé. Yeah ! Bon, y’a des mesures d’austérité : on reste en régime haut tempo mais ça va groover !

lesrockuptibles.com
L’Elysée. Après le Queen’s la boite la plus trendy de la capitale change de playlist

Une autre question me tarabuste : la Hollandie, ça ressemble pas à un pays de l’Union Européenne où les kids de la France vont bleuter l’atmosphère de ronds de fumée qu’exhalent leurs bouches épaisses d’extases ravies ? Pour faire moins littéraire, demandons-nous si la Hollandie, c’est pas ce pays super cool où tout le monde fait du vélo, où il y a plein de tulipes qui dodelinent leurs drôles de têtes  dans le vent devant des moulins qui s’élèvent d’un océan d’herbe verte et grasse  ?

Sommes-nous enfin arrivés au paradis ? Ou faut-il encore écouter Nirvana ?

Bernard Bédo 

Publicités

Etat Kritic

Une interviouwe par Honoré de Prozac

Francis Bayroo, l’éternel teenager de MoDem, candidat chanteur de l’extrême centre, se livre tel quel dans un interviouwe exclusif pour Les Rockuptibles. Crédité de 14 à 56 % d’intentions de vente en billeterie pour le premier tour du festival Rock aux Présidentielles, Francis reste cool dans ses basquettes et nous lâche son crédo en mode crescendo. L’anti-rock star, revenu de son trip d’artiste maudit explosé à l’hydromel déclare :  » la France est un état kritic. La gueule de bois je connais, tous les autres candidats prétendent nous mettre la hallebarde, mais ne disent rien des casquettes à clous du lendemain. Alors si quelqu’un peut sortir les gamins de l’ornière c’est bien moi. Je suis l’aspirine du futur  » !

lesrockuptibles.com
Francis Bayroo, la voix du center grunge

Honoré 2 Prozac :

Au début de cette campagne, tu avais l’apanage d’une excellente dynamique dans les nombre de views sur YouTube. Ce n’est plus le cas. Tu crois être mis à l’écart ?

Francis Bayroo : Je n’ai jamais fait de musique en fonction des vues sur YouTube. Le délire d’aller à la campagne devrait inquiéter tous ceux qui voient la réalité vraie de la situation du pays en face. La France est un Etat Kritic.  Mais on ne parle que d’histoires de trous du cul et de photos de petits chats sur Facebook.

Pourquoi, alors, tu n’es pas entendu ?

Je crois, au contraire, que je suis entendu grave mec.  Mais il est très difficile de prendre conscience de la réalité de sa situation lorsque tous les médiatiques nous bullshitent en permanence. Comment voulez-vous que les kids de la France, seuls contre tous, mesurent la gravité des choses ? On leur explique que tout va bien, que c’est la fête, qu’on peut se lâcher à donf’..

En fait, on prend le bouillon plein pot.

Nick President Sarkozy a indiqué, jeudi 5 avril, qu’il voulait faire tomber le prix des billets et des téléchargements sur le ouèbe en 2016, en associant les grandes collectivités locales à l’effort de réduction de la dépense. De quoi parle-t-il exactement ? Vous faites du rock ou de la comptabilité ?

Mec, artiste de le show-biz maintenant c’est plus comme avant. Faut savoir s’adapter. Hi-ching et tout le tremblement, être souple, modulatoire et tout et tout. T’es obligé de penser à la thune aussi, même si le public en souffre un peu. Mais ça peut changer t’sais. Chuis là mon pote !

Tu sembles dire que ce sera indolore. Est-ce possible l’absence de douleur ?

J’ai dit qu’on peut dépenser moins et faire péter un plus gros son. Pas que ce serait sans conséquences pour les oreilles et le reste (rires). Il s’agit d’utiliser mieux les logiciels de Musique Assistée par Ordinateur ( M.A.O). C’est plus social, moins cher à produire de la musique et plus fastoche à mettre en ligne.

Pour l’heure, c’est MC Mélenchon qui crée une dynamique de Poum Tchack qui décoiffe les platanes..

Il y a, dans une partie importante de la population de les kids de la France, l’idée que le grand soir est possible et qu’il suffirait de le décider pour qu’on en a rien à foutre et que va-z-y :   pousse le bouton de volume au taquet. C’est un mensonge et puis c’est pas bon pour la Sono : tu risques de l’abimer.


Tu aurais reçu récemment des signaux de Doite et de Dauche…

Je ne me laisserai attirer ni dans une rave illégal,  ni dans une superproduction de Thrash Métal
grind réformiste. Ran na foutre ! Je fais ma musique un point c’est tout ! C’est de la bonne ambiant, et ça fait pas mal à la tête : je suis l’aspirine de demain !


Votez Touco !

Certains candidats qui voulaient figurer à l’affiche du festival Rock aux Présidentielles n’ont pas obtenus les 500 signatures requises.
Les Rockuptibles ont souhaité  rendre hommage à ces exclus de l’échiquier pipolitique et rappeler qu’il reste des orientations qui ne sont pas encore admises dans les moeurs hexagonales.
Aujourd’hui un candidat attachant dont le programme semblait cool.

Fuck me : I am serious !

Où l’on apprend avec une certitude scientifique que les gens de la Doite se touchent et couchent moins que ceux de la Dauche.
Le magazine Hot Video que nous tenons à la rédaction de Les Rockuptibles pour une source d’infoxmation des plus sérieuses, a effectué un sondage en partenariat libre avec l’Ifop pour nous apprendre que la musique influence bien les moeurs et que l’on peut désormais classer les gaucho-échangistes, les marxo-sodomites, les extrêmes-centristes à tendance bicamérale,  les conservateurs-onanistes; le tout avec des vrais chiffres à l’appui…. Et plus si affinités.

Une vue du ciel d'un groupe de français à tendance sado-centriste et UMP-masochistes

Témoin cet extrait cité in extenso dont nous goûtons tout le sel avec l’eau à la bouche :

 » La fellation est par exemple une pratique plus répandue chez les femmes de gauche (81 % déclarent l’avoir déjà pratiquée) que chez les sympathisant(es) de la droite parlementaire (69 %). Idem pour la sodomie qui serait une pratique plus répandue à gauche qu’à droite. 48 % des sympathisants de gauche assure l’avoir déjà pratiquée contre 43 % des sympathisants de l’UMP ou du Modem. L’écart est encore plus grand entre les électeurs des partis de gouvernement (45 %) et ceux des partis protestataires (55 %), comme si, note l’Iflop, « la contestation du système politique dominant allait de pair avec une plus grande transgression des codes traditionnels de la sexualité ». »

Enfin des bases solides et renseignées pour invectiver en termes fleuris et gaulois les gens qui ne pensent pas comme vous !

Fuck me : I am serious !

 Philippe K.Bite

Votez Jacky !

Certains candidats qui voulaient figurer à l’affiche du festival Rock aux Présidentielles n’ont pas obtenus les 500 signatures requises.
Les Rockuptibles ont souhaité  rendre hommage à ces exclus de l’échiquier pipolitique et rappeler qu’il reste des orientations qui ne sont pas encore admises dans les moeurs hexagonales.

Aujourd’hui un candidat d’extrême Dauche qui mettait l’accent sur l’action avant tout et s’est vu traité en conséquence de démagogue.  » Son discours est simplificateur et son programme est irréalisable : ce Jacky n’a pas le sens des réalités économiques ! La solidarité nationale a des limites qu’il serait dangereux de franchir de façon trop cavalière.  » ont lancé les élus que nous avons contacté. Dommage, car les électeurs semblaient trouver la personnalité attrayante et le message suffisamment clair à leur goût.

lesrockuptibles.com
Jacky : être beau, beau et con à la fois ?

Votez CTHULHU !

Certains candidats qui voulaient figurer à l’affiche du festival Rock aux Présidentielles n’ont pas obtenus les 500 signatures requises.
Les Rockuptibles ont souhaité  rendre hommage à ces exclus de l’échiquier pipolitique et rappeler qu’il reste des orientations qui ne sont pas encore admises dans les moeurs hexagonales.
Aujourd’hui un candidat inhabituel qui cumule 27 millions d’années de carrière politique interplanétaire mais n’a pas su convaincre les maires de nos riantes contrées ( il semblerait même que tous les élus contactés auraient disparus dans des conditions étranges et demeurent injoignables par nos équipes ).

lesrockuptibles.com
Un vieux routard de la politique qui a peut-être cumulé trop de mandats dans trop d'univers différents

Votez Le Kong !

Certains candidats qui voulaient figurer à l’affiche du festival Rock aux Présidentielles n’ont pas obtenus les 500 signatures requises.
Les Rockuptibles ont souhaité  rendre hommage à ces exclus de l’échiquier pipolitique et rappeler qu’il reste des orientations qui ne sont pas encore admises dans les moeurs hexagonales.
Aujourd’hui un candidat sans concession dont les idées populistes et le charisme brutal ont un peu choqué l’establishement pipolitique. Pas assez bankable en somme !

Le Kong, un candidat qui présentait un trop fort déficit d'image selon ses conseillers en communication

Votez plaisant !

Certains candidats qui voulaient figurer à l’affiche du festival Rock aux Présidentielles n’ont pas obtenus les 500 signatures requises.
Les Rockuptibles ont souhaité  rendre hommage à ces exclus de l’échiquier pipolitique et rappeler qu’il reste des orientations qui ne sont pas encore admises dans les moeurs hexagonales.
Aujourd’hui un candidat qui avait su accueillir en son temps le président sortant et proposait une nouvelle vision du scrutin.

Un programme jugé peu réaliste par la classe pipolitique. Dommage !

Votez Johnny !

Certains candidats qui voulaient figurer à l’affiche du festival Rock aux Présidentielles n’ont pas obtenus les 500 signatures requises.
Les Rockuptibles ont souhaité  rendre hommage à ces exclus de l’échiquier pipolitique et rappeler qu’il reste des orientations qui ne sont pas encore admises dans les moeurs hexagonales.
Aujourd’hui un autre candidat malheureux qui proposait un programme décomplexé.

Un programme musclé et vigoureusement couillu !